« L’automobile, l’achat le plus important des ménages après l’immobilier »

« L’automobile, l’achat le plus important des ménages après l’immobilier »

Dans le sillage de la pandémie et de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, qui affecte l’économie mondiale et mauricienne, Le Mauricien a rencontré Jean-Claude Leclézio, Brand Manager chez Axess Ltd. Il explique que « l’automobile demeure l’achat le plus important des ménages mauriciens après l’immobilier ». Il dit noter toutefois que le marché a enregistré une baisse de 14% à 18%, et annonce l’arrivée de produits novateurs au sein de la gamme Peugeot à Maurice.

Comment la pandémie a-telle affecté la vente de voitures en général ? 

Il y a eu un impact progressif dans la mesure où, en mars 2020, tout s’est arrêté. Je me souviens qu’au mois d’avril de cette année, nous n’avons eu aucun enregistrement. Dans un premier temps, nous avons eu une réaction très humaine. Nous étions inquiets, d’autant que l’avenir paraissait
incertain. Graduellement, nous avons repris confi ance en nous rendant compte que la demande était toujours présente. Le pays a toujours besoin de mobilité. La vente a repris petit à petit. Le mois de juin a montré des signes encourageants. En juillet, août et septembre, nous avons constater
une explosion, même si nous ne maîtrisions pas la situation. Peugeot a battu son record de vente en un mois.

Tout semblait bien parti, mais le succès a pris une courbe des- cendante début 2021. La morosité s’est installée peu à peu. La crise économique a commencé à se faire sentir, surtout que les frontières étaient complètement fermées et que l’industrie touristique était en panne. Le pays connaissait une baisse sensible de revenus en devises étrangères. Ce qui avait af- fecté les consommateurs. Avec un recul de deux ans, nous constatons que le secteur de l’automobile a été toujours dynamique. Les ménages mauriciens considèrent toujours la voiture comme l’achat le plus important après l’immobilier.

Sur le plan international, le problème s’est posé par rap- port à l’approvisionnement. Les constructeurs avaient enregistré des retards en terme de production et avaient rencontré des difficultés pour satisfaire la demande. La guerre en Ukraine vient s’ajouter au problème. Certains groupes internationaux ont été obligés de se délocaliser. Actuellement, le souci est que le marché en général a enregistré une baisse de l’ordre de 14 à 18%. Je peux dire qu’Axess est une entreprise résiliente. Ce qui lui a permis de traverser la crise. Les affaires ne sont pas fantastiques, mais nous pouvons toujours préserver les emplois et poursuivre nos activités.

Avez-vous constaté un ralentissement depuis le début de la guerre?

Franchement, nous ne pouvons pas nous plaindre. Bien sûr, les prix ont changé. Le taux de change a évolué. Même si nous constatons une baisse, les devises étant peu disponibles, nous avons du mal à acheter l’euro à un taux correct. Le gouvernement nous a beau- coup aidés en mettant en place un Rebate Scheme.

Comment la marque Peugeot se positionne-t-elle sur le marché compétitif mauricien ?

Tout d’abord, il faut comprendre la nature de notre positionnement face au reste du marché automobile. Peugeot évolue au sein du segment généraliste premium. En d’autres termes, c’est une marque qui offre à ses clients les principaux attributs du segment premium, tout en conservant une certaine compétitivité tarifaire face aux concurrents dits Mainstream.

L’élément principal qui permet de traduire ce positionnement reste le design. Plus que jamais, il s’agit d’un facteur stratégique majeur afin de garantir son succès commercial.Peugeot a su se démar- quer grâce à ses derniers modèles, avec un design extérieur et inté- rieur pour le moins audacieux et innovant.

Vient ensuite un critère de taille : la sécurité. Sur ce point, nous pouvons nous targuer d’être parmi les leaders dans le domaine. Tous les véhicules de la gamme sont équipés des dernières technologies en matière de sécurité pas- sive et active. L’autre point fort qui caractérise la marque française depuis de nombreuses années, et sur lequel elle a bâti une solide réputation, est le confort. C’est d’ailleurs l’un des critères d’achat principaux de la plupart de nos clients actuels.

Au-delà des attributs des produits de la gamme, nous avons également répondu aux nouvelles attentes de notre clientèle, notamment en termes de service après-vente. Tous nos modèles s’accompagnent ainsi d’une garantie constructeur étendue à cinq ans ou 100 000 km.

Pour aller encore plus loin, nous proposons la possibilité d’opter pour un plan de maintenance complet et personnalisé à un prix très compétitif. Cela permet aux clients d’anticiper les dépenses liées à l’utilisation et l’entretien de leur véhicule. En tant que concessionnaire nous n’avons aucun problème en ce qui concerne les pièces de rechange, et nous avons des accords avec un certain nombre d’ateliers. Ce qui enlève les appréhensions quant au prix et à la disponibilité des pièces de rechange.

Dans le cadre du développement durable, les voitures électriques sont de plus en plus encouragées. Où se situe Peugeot à ce niveau ? 

Depuis2021,le groupe Stellantis, résultant de la fusion des groupes automobile PSA (Peugeot Société Anonyme) et FCA (Fiat Chrysler Automobiles), redessine le paysage automobile mondial, avec des synergies rendues possibles grâce au partage de savoir-faire et de technologies innovantes de la part de chacun des deux groupes.

La stratégie du groupe Stellantis, “Dare Forward 2030”, dévoilée le 1er mars dernier par le CEO Carlos Tavares, est plus que jamais axée sur l’électrification de ses gammes. Ainsi, le groupe s’engage à réduire son empreinte carbone Net Zero à échéance de 2038, avec notamment un premier objectif de 50% de réduction dès 2030. Un autre engagement fort du groupe est de commercialiser 100% de véhicules électriques avec batterie (BEV en Europe) à la fin de cette décennie.

Tout cela bénéficie directement à la marque Peugeot, déjà enga- gée dans la transition vers l’électrique. À ce jour, la gamme de véhicules LEV (Low Emissions Vehicles) est bien développée, avec des modèles BEV (Battery Electric Vehicles) phares comme la e-208, la e-2008, les PHEV (Plug-In Hybrid Vehicle) 308, 508, 3008 et 5008, ainsi que le e-Partner pour très bientôt.

Quelles sont les nouveautés que vous proposez sur le marché local ?

Peugeot a eu l’occasion de renouveler complètement sa gamme de véhicules depuis fin 2020. Avec notamment la nouvelle 208, des- cendante de la mythique 205, véritable figure pour la marque au lion, mais également le nouveau SUV compact 2008, au design tranchant et dynamique.

La référence SUV incontestée depuis son lancement à Maurice en 2017, la Peugeot 3008, a également eu droit à une remise à niveau esthétique depuis début 2021. Ce modèle phare de la gamme Peu- geot n’a de cesse d’attirer grâce à son style unique, en rupture avec les codes établis du segment SUV, et la palette de technologies innovantes pour assurer confort et sécurité. Peugeot a aussi renoué avec un passé prestigieux sur le segment des pick-up. Il a marqué son retour en force avec le lancement du Peugeot Landtrek, le tout premier pick-up de la marque sur le marché mauricien. Le carnet de commandes pour le Landtrek n’a cessé d’augmenter depuis le lance- ment, début mars.

Nous attendons très prochai- nement l’arrivée de nouveaux produits novateurs au sein de la gamme Peugeot à Maurice. Il est vrai que la situation internatio- nale aura contribué à retarder quelque peu les échéances, mais nous serons très bientôt en mesure de proposer à notre clientèle une gamme plus variée, composée notamment de véhicules élec- triques et hybrides. Comme nous le savons tous maintenant, ces nouveaux produits à très faibles émissions représentent l’avenir de l’automobile à moyen terme, mais également une bouffée d’air frais d’un point de vue technologique. Les coûts d’utilisation seront revus drastiquement à la baisse, et un niveau de fiabilité sans précédent, cet avenir électrifié ne présage que du positif.